© 2018 Become S.A.

 Je ne suis pas une potiche®

Dominique Degueldre est une artiste multi-supports. Son talent s’exprime depuis longtemps déjà sur de vastes toiles abstraites et vibrantes, sur des dessins croqués à l’instinct, et plus globalement dans la vie, qu'elle dévore avec goût, énergie et appétit, et avec un sens aigu de ce que commandent l’exigence qu’on doit à son art et la dignité qu'on doit à soi-même. Une artiste de combat? Oui, en quelque sorte, si vous ajoutez aussitôt à l’urgence de l’expression et à la sûreté du geste un refus des conventions compassées et de l’esprit de sérieux. Et puis voilà qu’un jour de 2017, elle se prend d’affection pour un objet quelque peu tombé en désuétude, cette potiche qui ornait les intérieurs bourgeois du XIXe, jusqu’à finir, la pauvre, à symboliser la vacuité décorative qu’on attribuait à la femme du foyer. Dominique Degueldre revisite aussitôt l’icône sur le mode affectueusement iconoclaste: plutôt que de l’accabler de sarcasmes, elle la sublime, la détourne, lui donne une voix, lui rend sa vie, et même mille vies. Impossible bien entendu ne pas y percevoir l’écho de l’époque, de l’indispensable lutte contre le mépris et les violences faites aux femmes: cette lecture est ouvertement assumée. Mais elle ne saurait résumer le souffle d’un travail qui ne se limite pas à un simple manifeste. Qu'y a-t-il alors dans cette potiche? Il y a le jaillissement de la création, mais aussi l’humilité d’apprendre les secrets des derniers maîtres porcelainiers de Limoges. L’esprit du jeu qui panse les blessures et la jubilation de la révolte. Il y a surtout tout ce que vous voudrez vous-même y placer, au-delà des genres et des causes, puisque cette collection est avant tout portée par la soif de liberté, l’esprit de la fantaisie. La potiche n’est jamais celle que vous croyez, jamais celle que vous attendez, et Dominique Degueldre ne cesse d’ailleurs de proposer de nouvelles métamorphoses.

Christophe Sancy

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Icône YouTube
0