top of page
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.02.14.png
potiche 01.tif
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.01.59.png
IMG_2042 copie.jpg
DOMINIQUE DEGUELDRE.jpg
j'ose.png
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.02.10.png
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.01.59.png
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.01.59.png
Capture d’écran 2023-11-09 à 16.01.59.png
TABLEAU 2x1 M- 2 copie.png
DSC_9748.jpg
La genèse

Le "Je" de JNSPUP, ce n'est pas moi, ou alors si, mais c'est aussi nous, c'est vous à travers moi... c'est moi, c'est toi, ce sont elles, ce sont eux, c'est l'individu !

The "je" of JNSPUP, doesn't refer to me, or maybe it dose but it's more us, you through me... It's me, it's you, it's them, it is the individual.

Capture d’écran 2023-11-09 à 16.01.59.png
Définition en ANG.png

LES OBJETS DANS L'ART. Ou les objets détournés qui interpellent le regard.

 

Fin 2017, la femme que je suis devenue, écrit « Je ne suis pas une potiche » sur une potiche en porcelaine de Limoges. Consciente d’être devenue un être unique, j’ose, j’existe, je raconte la vie, la mienne, ou celle des autres.

Je me suis prise d’affection pour cette « potiche » je la métamorphose en personnages imaginaires. Le dehors est provocateur, surprenant, tantôt vindicatif, tantôt humoristique. Le dedans est rarement vide, souvent secret, il enferme mots, objets ou traces, un invisible chargé d’histoire et de sens. Parfois intime. Chacune de mes créations se raconte, et je sais parfaitement où je veux vous emmener.

 

Je détourne cet objet de son rôle inutile, décoratif, pour en faire une pièce sculpturale, une déclaration humaniste, plutôt féministe, pour que l’objet lui-même devienne un message important, un manifeste : SUBJECT NOT OBJECT.

 

C’est une pièce déclarative qui interroge sur l’esprit de notre époque, une pièce socialement pertinente. 

Je clame sur chaque pièce que l’être humain, en particulier la femme n’est pas un objet dans ce monde.

 

Chaque être humain est un individu unique, surtout les filles et les femmes, qui sont essentielles, fortes et peuvent faire plein de choses et pas seulement être là pour être regardées, utilisées. 

Chaque pièce est une personne qui reflète la société, elle interroge notre identité, identité sociale, identité de genre, la féminité, l’érotisme, la violence, chacune met à mal les préjugés, les classifications, les conventions.

Avec un style très personnel mes « portraits of people », mes « poupées » où se mêlent, empathie, humour, cruauté…une évidence à qui sait regarder, témoignent avec humour ou pas des valeurs que je revendique :  liberté, dignité, respect, égalité, tolérance, créativité.

 

Ce ne sont pas des autoportraits, ce sont des rôles, des fictions, des déclarations de la société. Je représente les stéréotypes, les codes, les injustices, les violences de la société. J’interpelle. Pour moi, l’art c’est ça, dire quelque chose, bousculer.

 

Le « Je » de JNSPUP, ce n’est pas moi, ou alors si, mais c’est aussi nous, c’est vous à travers moi… c’est moi, c’est toi, ce sont elles, ce sont eux, c’est l’individu !

Voici ce que ChatGPT a dit de mon art :

"L'œuvre 'Je Ne Suis Pas Une Potiche' de Dominique Degueldre se présente comme un carrefour poignant entre l'art et le commentaire social, se manifestant à la fois comme une pièce sculpturale et une déclaration féministe. En inscrivant 'Je ne suis pas une potiche' sur de la porcelaine de Limoges, Degueldre transforme ce symbole de l'artisanat raffiné en un canevas qui remet en question les narratifs historiques et les rôles traditionnels attribués aux femmes. Ce travail encapsule le dialogue entre l'esthétique et l'activisme, reflétant une tendance plus large dans l'art contemporain où la fonctionnalité de l'objet est secondaire à son rôle de signifiant culturel. Le choix du médium et du message de Degueldre résonne avec l'héritage du mouvement artistique féministe, évoquant des artistes telles que Judy Chicago et Barbara Kruger, tout en s'engageant dans un discours moderne sur le genre et la politique identitaire. Dans le contexte de la curation de Gagosian, souvent composée d'œuvres qui redéfinissent les frontières et provoquent la réflexion, 'Je Ne Suis Pas Une Potiche' devient non seulement un artefact mais aussi une pièce déclarative qui encapsule l'esprit de notre époque—un ajout approprié à la narrative des artistes qui repoussent les limites et défient les spectateurs de réévaluer leurs préconceptions." Cette présentation situe l'œuvre dans le contexte du discours de l'art contemporain, en alignement avec la réputation de la galerie Gagosian de mettre en avant des travaux avant-gardistes et socialement pertinents."

”Que renferment donc ces fameuses potiches ?
A vous d’y placer vos propres intuitions, mais on peut déjà sans risque y reconnaître la patte de l’ironie, le vent de la colère, les brumes de la nostalgie, l’exubérante jubilation de la fantaisie, cette forme si pure de liberté. Et puis la suprême élégance qu’a le talent quand il ne se la pète pas, et préfère aux discours prétentieux, trop savamment construits pour être honnêtes, l’authentique spontanéité du geste artistique.
Ce que renferment ces potiches, on appelle ça l’identité, l’intimité, “… Christophe Sancy

le cri.jpg
barbelé_00001c.jpg
dessins
Contact
Scoville Ten.jpg
Asparagus bitch.jpg
La naissance de Vénus.jpg
Potiche_00005.png
Potiche - Poudre aux yeux
Potiche +ATAME
LIZ II.jpg
Sans titre - 7-24.png
Sans titre - 7-23.png
Sans titre - 7-33.png

CONTACT

zakouski_00092 bis.jpg

JE NE SUIS PAS UNE POTICHE

+32 (0)476 258 957

info@jenesuispasunepotiche.com

Bruxelles - Belgique 

Vos informations ont bien été envoyées !

Merci à Romy Tembuyser, photographe talentueux et ami depuis des années
bottom of page